Le chevrotin porte musc

Publié le par Anas Ibn Annadhr

Le chevrotin porte musc.

Vous aimez vous parfumer? Chanl N°5 vous connaissez?

Alors lisez bien ce qui suit: connaissez-vous cet animal?

 



 

C'est un petit cervidé mesurant 55 cm au garrot.



Cet animal a vu sa population diminuée de 2.000.000 à 2.500.000 entre 1950 et 2003.

Tous chassés, tués, braconnés,... pour récolter une glande qui se trouve uniquement chez les mâles et qui produit du musc. De plus, il faut savoir que les mâles sont moins nombreux que les femelles et ce qui les différencie visuellement sont ces longues canines que l’on retrouve chez le mâle.

 



 

Deux à trois femelles sont donc tuées pour chaque mâle abattu. Rien qu’en 2006, +- 100 000 de ces chevrotins ont été tués.

En Russie, l’espèce a été quasiment exterminée. Les estimations actuelles de la population eurasienne de chevrotin porte musc sont de 100 000 à 200 000 individus seulement en 2003 !

Ce musc est uniquement produit lors de la période de reproduction. Il est utilisé en parfumerie pour fixer entre elles les essences et fixé également le parfum sur la peau. Ces muscs sont également utilisés en laboratoires pharmaceutiques.

 

Des élevages se crée un peut partout en Chine et dans les pays voisins comme la Russie, mais ces élevages favorisent un marché parallèle de braconnage.

On estime que 95% de la consommation de musc de par le monde provient du braconnage illégal !

De plus, pour que les glandes (qui se situent un peut en avant du pénis) aient des muscs de bonne qualités, le mâle doit avoir suffisamment d’espace vitale et avoir un régime alimentaire très varier (dans la nature, il consomme plus de 100 plantes différentes).
Un diététicien travaille donc à plein temps dans certains centres. Il lui faut un environnement bien particulier, assez escarper. De plus, cet animal peut faire des bons de 8 mètres !
L’architecture du bâtiment qui les enferme doit donc être bien étudiée. Des « compartiments » doivent être aménagés car c’est un animal solitaire. Meilleur seront ses conditions de « détention » et meilleur sera le musc qu’il produira.

Il faut savoir que les glandes se situent dans une poche et qu’il n’est donc pas nécessaire d’ouvrir l’animal. À la différence des animaux sauvages qui sont tués, ceux d’élevages sont maintenus en vie et on prélève la glande jusqu’à 4 fois par an.

Ce qui représente un stress énorme pour l’animal car il ne subit aucune anesthésie et reste très farouche, même en naissant en captivité.

Ce commerce est des plus juteux car un kilo de ces précieuses glandes se paye 100.000 à 150.000 € !Hors, une glande en contient seulement 30 grammes. 

Mais aujourd'hui, nous sommes capables de créer artificiellement l'un des composés de base du musc: la muscone.

Cependant, ce produit n’est pas encore totalement efficace à 100%.

 En Europe et aux USA seulement, on a interdit ces sucs animaux non pas pour la protection de l’espèce mais bien pour des raisons sanitaires et de santé public ; pour éviter différentes sortes éventuelles de maladies et allergies.

 

Réfléchissez bien quand vous achetez certains parfums et si nécessaire, renseignez-vous le plus possible.

Commenter cet article